carte-bancaire-biometrique-france

Commerçants, entrepreneurs, préparez-vous à l’arrivée de la carte bancaire biométrique ! Une nouvelle génération de CB déjà testée avec succès à l’étranger est sur le point de débarquer dans l’Hexagone. Avec elle, exit le code secret, car nos empreintes digitales suffiront à régler un paiement. Vrai avancée ou vrai gadget la carte biométrique ?

Les paiements par carte bleue ne cessent de plaire à un nombre de plus en plus important de consommateurs. Pour preuve, la période de Noël 2017 a battu tous les records dans le pays en termes de paiement par CB avec près de 46 millions de transactions. Un succès à rapprocher par la simplicité et la sécurité du système mais aussi par l’apparition du paiement sans contact. D’ailleurs, la formule cartonne avec 36 paiements sans contact par seconde ! Un succès tel que les Visa, Mastercard, Amex et consorts ont décidé de relever le plafond de paiement de 20€ à 30€. Surfant sur la vague, les grands noms du secteur ont planché sur un nouveau service encore plus attractif pour les consommateurs : la carte bancaire biométrique.

Son principe est simplissime : un paiement est validé grâce aux empreintes digitales du titulaire de la carte bancaire. Le client a simplement à apposer un doigt sur le terminal de paiement pour régler la note. Un dispositif qui nécessite de les avoir préalablement enregistrées auprès de son établissement bancaire côté client. Le commerçant doit quant à lui mettre la main à la poche afin de s’équiper d’un terminal de paiement biométrique.

La CB biométrique : des avantages à la clé

La carte bancaire biométrique n’est pas vraiment une nouveauté. Elle le sera en France mais elle a déjà été lancée avec succès à l’étranger depuis plus de 10 ans. Son apparition remonte déjà à 2006 aux Etats-Unis et même en Chine et en Afrique du Sud. Visa et Mastercard, les deux mastodontes du secteur en sont à l’origine. La biométrie pour les CB a pour but d’inciter les clients à utiliser en priorité leur CB comme moyen de paiement. La simplicité et la rapidité du process sont deux bénéfices majeurs, mais aussi, voire surtout la sécurité. Car par essence, les empreintes digitales sont infalsifiables. En théorie en tout cas.

Aux Etats-Unis, la carte bancaire biométrique est déjà une réalité et un succès puisque plus de 2 millions de consommateurs l’ont déjà adopté. Mastercard l’a commercialisée au printemps 2017 en Afrique du Sud, sorte de marché test, et a même fait savoir qu’elle serait disponible dans le monde entier courant 2018.

La carte bancaire biométrique ne se cantonne d’ailleurs pas uniquement aux paiements en magasin. Car pour les achats en ligne, Mastercard a mis au point un autre système tout aussi ingénieux et totalement dans l’air du temps : le « Identity Check Mobile ». Pour régler une transaction en ligne, le client utilise son smartphone et l’application ad hoc pour valider le paiement soit via ses empreintes digitales, soit grâce au fameux selfie. La reconnaissance faciale permettant dans ce cas de valider la transaction.

La carte bancaire biométrique ne devrait plus tarder à débarquer en France. Des questions demeurent toutefois quant au prix de ces cartes 2.0 mais aussi quant au coût de l’équipement pour les professionnels ainsi qu’à la commission ponctionnée par les établissements bancaires. Pour autant, la formule est tellement dans l’air du temps qu’il ne devrait plus s’agir que d’une question de mois avant de la voir apparaître dans l’Hexagone.