Entreprise

Sécurité des salariés : quels sont les équipements obligatoires ?

Des ouvriers avec des casques jaunes

Une entreprise se doit de veiller à la sécurité de ses employés. Pour cela, la législation en vigueur impose des actions préventives, comme l’obligation de la formation du personnel. Il est également indispensable de prévoir des équipements spécifiques selon l’activité et l’environnement. Quels sont-ils ?

Les EPI pour assurer la sécurité individuelle des salariés dans l’exercice de leurs fonctions

Des ouvriers sur un chantier

L’équipement obligatoire passe tout d’abord par la mise à disposition d’EPI ou équipements de protection individuelle. Dans le domaine du BTP ou le secteur industriel, il peut s’agir de casques, de gants ou encore de chaussures de sécurité. Pour se prémunir des risques de projection, le port de lunettes ou d’un masque est également requis. En fonction de l’activité exercée, la législation peut imposer des vêtements spécifiques, comme un pantalon long ou une veste à col fermé. Dans un environnement bruyant, les protections auditives constituent aussi un élément indispensable pour la protection des salariés. Pour les travaux en hauteur, harnais, mousquetons et cordes sont à prévoir.

Un matériel de soins pour prévenir les blessures et les accidents du travail

Le parking d'un centre de secours

Quel que soit l’environnement de travail, l’employeur se doit de proposer le matériel de soins pour parer à différentes situations. En complément de la classique trousse de secours pour les entreprises, on peut évoquer :

  • une armoire à pharmacie ;
  • des pansements hémostatiques, des compresses et du sparadrap ;
  • du gel et un kit de soins pour brûlures ;
  • l’instrumentation médicale pour sutures et garrots ;
  • Etc.

Il est également important de veiller à l’hygiène des lieux, notamment avec des solutions hydroalcooliques et des produits désinfectants. Essentiel pour les environnements qui exigent un milieu rigoureusement contrôlé, comme les hôpitaux, les laboratoires ou les industries pharmaceutiques. Certains outils de diagnostics simple à utiliser peuvent être recommandés, comme un tensiomètre électronique pour des mesures rapides et fiables en cas d’incident.

L’équipement intégré aux locaux pour parer à tout type de risques

Un ouvrier qui travaille dans l'industrie

La sécurité des salariés passe aussi par l’intégration d’un matériel spécifique dans les locaux. La prévention des incendies exige la présence d’extincteurs, voire de couvertures anti-feu. Pour les sites sensibles avec manipulation de substances dangereuses, les douches murales et les laveurs d’yeux doivent se trouver à proximité des zones à risques. Des détecteurs de gaz et de fumée sont imposés dans un cadre professionnel. Également à titre préventif, la pose d’un défibrillateur semi-automatique s’intègre aussi bien dans des bâtiments administratifs que dans des entrepôts. Un accessoire incontournable pour intervenir rapidement en cas de problèmes cardiaques. À noter que la signalétique des espaces et des équipements, a fortiori en industrie, possède une importance fondamentale dans l’intervention des secours et l’encadrement de situations à risques.